Montessori : Noël ! Mensonge Ou Vérité ? Qui n’a pas cru au Père Noël étant enfant ? On a (presque) tous chanté ce vieux monsieur en rouge avec ses jouets par milliers… Encore plus à notre époque, dès le mois de novembre, il est partout, dans les médias, dans nos boîtes aux lettres, à l’école, dans les livres. Faut-il faire croire aux enfants que le père noël existe ?  Qu’en disait Maria Montessori ? Maria Montessori et le Père Noël c’est ici…!

 

Première et grande valeur

 

Maria Montessori a toujours appuyé l’importance de rester ancré dans le réel, surtout avant l’âge de 6 ans. En effet, avant cet âge, l’enfant n’est pas réellement capable de distinguer le réel et l’imaginaire. Il est important pour son développement que l’enfant soit capable de distinguer les deux.

Le Père Noël n’échappe pas à cette règle : il fait partie de notre imaginaire. C’est effectivement une belle histoire, mais c’est une histoire d’adulte. Pour rêver, finalement, nous mentons aux enfants, nous jouons sur leur crédulité, en leur faisant croire qu’il existe.

Vous l’avez compris dans la pédagogie Montessori ; pas de papa noël, de hotte ou de traîneaux pour les fêtes de fin d’année, pas de petite souris lorsque la dent tombe et ni de lapin pour Pâques.

 

Le père Noël ; pour les enfants ou pour les parents ?!

 

Est-ce que cela apporte vraiment quelque chose à l’enfant, ou alors est-ce pour nous, parents ? Cette magie de Noël, que nous connaissons par habitude, n’est pas forcément magique pour nos enfants, qui sont nombreux à avoir peur de ce vieux bonhomme, à avoir peur de cet étranger qui rentre dans la maison en pleine nuit…

Maria Montessori pensait que ces illusions pouvaient diminuer le développement de l’intelligence de l’enfant. Elle a écrit « Mais comment ce qui est le fruit de notre imagination pourrait-il développer l’imagination des enfants ? Nous seuls imaginons et non eux : ils croient, ils n’imaginent pas. »

Avec cette croyance, nous risquons de blesser les enfants, qui peuvent se sentir trahis.

 

Le mensonge

 

Comment pourront-ils avoir confiance en l’adulte s’il a menti ? Si le Père Noël est un mensonge, quelle autre chose peut aussi être un mensonge ? De plus, selon l’âge de la « croyance » certains enfants peuvent être sujet de moqueries à l’école ou plus généralement avec des enfants plus grands. Cela risque fort de diminuer leur confiance en eux. En cherchant un peu, on peut trouver bon nombre d’enfants qui ont mal vécu d’apprendre ce mensonge. Et cela rend plus difficile pour l’enfant la compréhension du monde, de la vérité. Comment différencier un « bon » d’un « mauvais » mensonge…

 

Les cadeaux

 

Enfin, les cadeaux de Noël sont très souvent utilisés comme carotte et bâton pour éduquer l’enfant. Qui n’a pas dit ou entendu « si tu n’es pas sage, tu n’auras pas de cadeaux ? » ? Idée reprise dans certaines cultures autour du Père Fouettard, qui apportait des branches ou du charbon aux enfants pas sages. Ce n’est pas quelque chose de magique ni de bienveillant pour nos enfants.

Peut-être pourrions-nous juste raconter son histoire, en la laissant à sa place d’histoire, dans l’imaginaire ? On peut toujours entretenir la magie de Noël, en profitant de tout le reste ; la décoration du sapin en famille, les balades sur les marchés et les villes illuminées…

 

Un sujet délicat !

 

C’est un sujet bien délicat, qui nous oblige, en tant que parent, à faire un choix plutôt difficile. Ce mythe (comme celui de la petite souris ou fée des dents, le croque-mitaine…) qui est tellement ancré dans nos enfances, dans nos sociétés que bien souvent, on n’envisage même pas de faire autrement. Et quand on en vient à se questionner sur le sujet, il faut ensuite réussir à faire un choix et à l’assumer, vis-à-vis de nos enfants et de notre entourage tant, ce sujet peut déchaîner les passions.

 

Que faisons-nous alors ?

 

Il y a tellement de choses à faire pendant la période de Noël. Fêter Noël ,c’est aussi :

  • Les cadeaux de Noël : un moment que l’on peut partager avec ses enfants. Faire choisir à l’enfant les cadeaux pour ses copains, sa soeur, sa mamie ou son papa. Les emballer avec lui. Commencer à les déposer sous le sapin de Noël.
  • Créer des décorations de Noël pour toute la famille (utiliser des gommettes sur le thème de Noël par exemple) pendant les vacances. Une très jolie activité manuelle.
  • Décorer le sapin en famille ; les lumières, les guirlandes, les boules et les petites fabrications personnalisées.
  • Faire la liste de cadeaux !
  • Cuisiner des petits gâteaux
  • Fabriquer des bougies, le calendrier de l’avent, des boules de Noël, peindre des lutins avec ses parents
  • Écouter des chants de Noël

 

Activités Montessori Noël

 

Réaliser quelques ateliers Montessori pour les fêtes sur le thème de Noël : cartes de nomenclatures, imagier, des plateaux de vie pratique sur le thème de Noël, livres, découper des images, travailler sur les lettres N-O-E-L grâce aux lettres rugueuses, travailler le chiffre 25 grâce aux chiffres rugueux, découvrir le monde (le pôle Nord), découvrir les croyances des autres pays sur Noël, créer un sapin de Noël grâce aux cylindres vert, découvrir le matériel des cloches ! Trier des petits objets de ce thème, enfiler des perles rouges et blanches sur un fil, mise en paire, etc. Créer une jolie étagère sur le thème de Noël.

 

Idées de cadeaux de Noël Montessori ?

 

Montessori ou non, les cadeaux de Noël au pied du sapin feront plaisir à vos enfants. Même si, c’est certains, que Maria Montessori n’offrirai pas une licorne à une jeune petite fille ! Pensez aux cadeaux originaux, aux cadeaux personnalisés ou au cadeau unique. Noël restera féerique pour votre enfant.

 

Livres Montessori sur le thème de Noël

 

Lyv et emy fêtent Noël – Mes petites histoires Montessori – Nathan

Le Noël de balthazar – Hatier

 

Joyeux Noël et bonne fêtes de fin d’année !

 

Sources :

– Maria Montessori, L’enfant (chapitre 29)

– Maria Montessori, Pédagogie scientifique Maria Montessori et le Père Noël, Tome 2

« Nous croyons pourtant développer beaucoup l’imagination de l’enfant en lui donnant à croire comme vraies des choses fantastiques; ainsi, par exemple, Noël est personnifié dans certains pays latins par une vilaine femme, la Befana […]. Dans les pays anglo-saxons, au contraire, Noël est un vieillard caduc, couvert de neige, qui porte dans un panier énorme les jouets aux enfants, en rentrant réellement la nuit dans leur maison. Mais comment ce qui est le fruit de notre imagination pourrait-il développer l’imagination des enfants? Nous seuls imaginons et non eux : ils croient, ils n’imaginent pas. La crédulité est, en effet, une caractéristique des esprits non évolués auxquels manquent l’expérience et la connaissance des choses réelles, et auxquels l’intelligence qui distingue le vrai du faux, le beau du laid, le possible de l’impossible fait encore défaut. »

– Charlotte Poussin, Montessori de la naissance à 3 ans, Apprends-moi à être moi-même, Éditions Eyrolles

 

Article « Montessori : Noël ! Mensonge Ou Vérité ? »

Mise en ligne par Montessori du 47 – Écrit par Marie Vinsonneau-Joyeux et Emilie Bouillot

 

 

Nous Contacter

2, impasse du turquet

47000 AGEN

contact@emiliebouillot.com

06 50 07 24 01