Comment devenir éducateur / éducatrice Montessori ? C’est une question qui revient souvent. Alors, en réalité comment cela se passe-t-il ?

Nous allons diviser en plusieurs parties cet article ; mon avis puis quelques réalités !

Qu’est-ce qu’une éducatrice montessori ?

Au sein d’une école Montessori, l’éducatrice Montessori a pour rôle d’accompagner et de guider l’enfant quel que soit l’âge qu’il a. Que ce soit dans son développement personnel, sa motricité, le développement de sa confiance en lui et ses apprentissages. Tout cela dans la bienveillance absolue.

L’éducateur doit connaître le développement de l’enfant et adopter une attitude exemplaire et respectueuse devant l’enfant. Le respect du rythme de l’enfant est respecté.

Il a pour but de présenter des activités Montessori aux enfants en fonction de leur période sensible du moment. Le matériel didactique, matériel pédagogique, matériel spécifique, matériel concret doit donc être connue et maîtrisé.

L’éducatrice est accompagnée d’une assistante Montessori pour l’aider. À deux, elles peuvent prendre soin de l’ambiance afin que la salle « de classe » reste harmonieuse et agréable pour tout le monde.

Éveiller et épanouir l’enfant restent les maîtres mots !

Mon avis !

Comment devenir éducatrice Montessori ? A mon sens, on ne devient pas éducateur montessori, on ne devient pas professeur des écoles. C’est les qualités de la personne qui l’amène à devenir éducateur : L’écoute, la bienveillance, aimer transmettre, aimer partager et aimer le contact avec les enfants bien évidemment !

Certaines personnes sont réellement faites pour cela. C’est une évidence même ! Vous les rencontrez et vous vous dîtes « elle est faite pour accompagner les enfants ». Et, si cette personne s’intéresse aux pédagogies alternatives, à la communication bienveillante, au développement de l’enfant, alors la question ne se pose plus. Voilà ! pour moi, comment on devient éducateur Montessori.

Si, j’étais directrice d’une école Montessori. Je ne regarderais pas en premier les diplômes de cette personne. J’apprendrais à la connaître et comprendre comment elle fonctionne. Mais, surtout, j’écouterais ces idées ; Sont-elles réalisables ? Que cela va-t-il apporté aux enfants ? À mon ambiance Montessori ? Que connaît-elle sur la pédagogie Montessori ? Quelles recherches a-t-elle faîte ? Pourquoi souhaite t-elle travailler au sein de mon école ?

Imaginons que ’embauche la personne la plus diplômée et avec de superbes formations Montessori. Qu’est-ce qui me prouve que ces diplômes répondent à toutes mes questions du dessus ? Qu’est-ce qui me prouve qu’elle répond à toutes mes attentes ? Ces diplômes ? NON ! Pas pour moi.

Vous l’avez bien compris ! Je ne regarderais donc pas le CV. Je m’intéresserai à son parcours professionnel qu’à la fin de l’entretien et uniquement si ces réponses à mes questions me conviennent. Cela laisse également la chance au débutant 🙂

Pour certaines écoles ?

Pour certaines écoles, malheureusement seul le diplôme reconnu par l’état fera office d’entretien. Sans cela, vous ne serez jamais reçu. Ce diplôme, c’est bien sur celui de l’Association Montessori International (AMI). En France, c’est l’ISMM (Institut supérieur Maria Montessori) qui s’occupe des formations. Pour une formation d’éducateur Montessori 3/6ans il faudra débourser 10 500€ pour 10 mois de formation. 9 900€ pour une formation d’éducateur Montessori 0/3ans. Enfin, 10 875€ pour une formation d’éducateur Montessori 6/12 ans.

La qualité de la formation est au rendez-vous, mais autant dire que c’est loin d’être accessible à tout le monde. Ce qui peut sembler très controversé par rapport aux désirs de Maria Montessori qui n’a pas créé l’AMI en 1929 dans ce but. Mais dans le but de faire connaître, interpeller, diffuser ses pratiques pédagogiques à tous les enfants quel qu’il soit. Assurer un contrôle pédagogique et superviser les examens certes, mais pas contre autant d’argent.

Si vous avez les moyens financiers, ce diplôme vous permettra de trouver plus facilement un post d’éducateur dans une école Montessori et vous serez garantie d’avoir une formation de qualité.

Pour les autres écoles ?

Rappelons que les écoles montessori hors-contrat ne sont pas toutes des écoles adhérentes à l’AMI. Par conséquent, les maisons des enfants peuvent embaucher des éducateurs et éducatrices sans ce fameux diplôme AMI.

L’équipe pédagogique est alors constituée par la directrice selon ses critères.

Quelques exemples de critères régulièrement entendus :

  • Le projet pédagogique de l’école : École alternative regroupant plusieurs pédagogies (freinet, steiner, waldorf…) La directrice sélectionnera des candidat(es) appréciant plusieurs pédagogues et ayant de larges connaissances et formations dans ces domaines.
  • Ambiance multilinguisme ou bilinguisme (Anglais généralement). La directrice se focalisera dans un premier temps sur le fait que l’éducatrice doit impérativement parler l’anglais ou une autre langue.
  • Méthode Montessori, matériel Montessori, mais pas que ! Car chaque enfant est différent. La directrice appréciera les profils créateurs d’innovations et d’idées. L’épanouissement des jeunes enfants devra être la priorité de/du la futur(e) candidat(e).
  • Anciens(nes) enseignants(es) d’école Maternelle ou élémentaire d’école publique. Lors d’une ouverture, certaines directrices ont besoin de se sentir rassuré. Elles privilégieront les candidat(es) connaissant sur le bout des doigts la liste des apprentissages nécessaires.
  • École ayant des enfants porteurs d’handicap, troubles cognitifs… La directrice appréciera une formation dans ce sens. Sans oublier que les périodes sensibles devront être connues parfaitement et une formation sensorielle par exemple est un plus.

Vous l’avez bien compris, en ce sens tout types de profils est intéressant. Vous êtes ; éducatrice spécialisée, vous organisez des ateliers montessori, vous pratiquez Montessori à la maison pour vos enfants, vous travaillez dans l’éducation nationale, dans une école indépendante, dans le secteur de la petite-enfance/de l’enfance, etc. Votre profil peut intéresser ! Alors ayez confiance en vous !

Bien évidemment, il vous faudra tout de même une formation Montessori complète ! Se former à la méthode montessori, oui mais quelle centre de formation ? Ça c’est une autre question !

Quelques idées de lecture

Les lois naturelles de l’enfants de Céline Alvarez.

Aide moi à faire seul de Charlotte Poussin

Apprendre autrement avec la pédagogie positive  de Audrey Akoun

École différentes. Des pédagogie pour grandir et apprendre autrement de Piraud-Rouet Catherine

Documentaire Montessori : Le maître et l’enfant d’Alexandre Mourot

 

Article « Comment devenir éducatrice Montessori ? » écrit par Emilie BOUILLOT

Nous Contacter

2, impasse du turquet

47000 AGEN

contact@emiliebouillot.com

06 50 07 24 01