École alternative

Comment créer une école Montessori ?

 

Comment créer une école Montessori ? Ou plutôt comment ouvrir une école alternative, une école indépendante ? Plus communément appelé école hors-contrat. En effet, le processus serra le même, que ce soit une école à pédagogie Montessori, à pédagogie Freinet ou même à pédagogie Steiner Waldorf etc.

 

Points communs des écoles indépendante

 

Ces écoles sont des écoles privées utilisant des méthodes et des pédagogies alternatives. Elles ont toutes des points communs (certains que l’on retrouve également en écoles publiques ou en école sous-contrat / éducation nationale, école traditionnelle):

  • L’épanouissement des enfants ;
  • Des principes et des valeurs éducatives ;
  • La bienveillance est l’un des principes fondamentaux ;
  • Les enfants sont mélangés (classe multi-niveaux) ;
  • Les besoins de l’enfant sont respectés ;
  • Du matériel spécifique, du matériel concret en fonction de la pédagogie choisi par l’établissement (matériel Montessori par exemple) afin d’éveiller l’enfant à de nouveaux concepts ;
  • Le rythme de l’enfant est respecté ;
  • Une équipe éducative (également appelée équipe pédagogique) est présente ;
  • Des frais de scolarité. En effet, les écoles privées hors-contrat sont non subventionné par l’Etat. Par conséquent, les écoles sont payantes et souvent très onéreuses ;
  • Les professeurs des écoles / Les enseignants sont des éducateurs (Éducatrice Montessori par exemple). Les Atsem en école maternelle sont des Assistantes (Assistante Montessori par exemple). Ils ont tous effectué une formation et sont par conséquent diplômé de la pédagogie de l’école (formation Montessori par exemple) ;
  • Les apprentissages sont communs à l’éducation nationale ;
  • Il n’y a pas d’évaluations notés ;
  • École démocratique.
 
Quelques points supplémentaires

 

En fonction de la structure, on peut rajouter à ces points :

  • Certaines écoles indépendantes sont bilingues. Les enfants dès leur plus jeune âge ont accès à l’anglais, l’arabe ou même l’occitan ;
  • Une garderie / le périscolaires n’est pas toujours mit en place dans certaines ambiances par manque de personnel ;
  • Des écoles alternatives  ont un jardin d’enfants pour accueillir vos enfants dès tout petits ;
  • Ces écoles sont généralement de petite taille ;
  • Certaines proposent des ateliers les mercredis (atelier montessori par exemple) ;
  • Dans la pédagogie Montessori nous ne parlons pas d’école mais de « Maison d’enfant ». Ce therme est donné par la pédagogue Maria Montessori, mais aussi d’ambiance plutôt que « salle de classe » ;
  • Certaines écoles alternatives accompagnent l’enfant jusqu’au Baccalauréat (école maternelle / école élémentaire / collège et lycée). La scolarité de l’enfant peut par conséquent se dérouler uniquement en école hors-contrat ;
  • Quelques structures accueillent les enfants handicapés, déficients ou avec troubles cognitifs ;
  • L’autodiscipline est un critère parfois utilisé pour ces écoles différentes ;
  • Les récréations peuvent ne pas être  toujours à la même heure et son parfois non-imposés ;
  • Certaines écoles n’ont pas de cantine. Les enfants apportent leur lunch-box.

 

Les grandes valeurs des écoles Montessori

 

Prenons l’exemple des écoles montessori les valeurs premières recherchées par l’adulte est l’autonomie (aide moi à faire seul) et la confiance en soi. Par conséquent, on cherche à ce que l’enfant soit autonome le plus rapidement possible (libre-choix) tout en l’incitant à avoir confiance en lui. Les enfants évoluent de manière bienveillante et sont encouragés dans le but de prendre plaisir d’apprendre.

En Montessori, nous parlons d’esprit absorbant.

Dans la pédagogie Montessori nous retrouverons différentes matières telles que : La vie pratique, le sensoriel, les mathématiques, le langage, l’écriture, la découverte du monde, la musique,  mes activités artistiques, les langues étrangères et bien évidemment des livres Montessori.

Vous pouvez consulter le travail de Céline Alvarez qui est très interessant.

Alors, Comment créer une école Montessori ? 

 

Les étapes pour ouvrir une école Montessori

 

Alors quelles sont les démarches à effectuer pour ouvrir une école indépendante ?

 
L’argent

Oui ! Il faut de l’argent et beaucoup d’argent ! En absence de financement, il est important de trouver des ressources financières telles que les dons, les recherches de subvention ou même faire appel à une banque pour l’obtention d’un emprunt.

 
Étude de marché

Un projet ne peut démarré sans étude. L’étude de marché et l’étude de besoin sont primordiales pour assuré la stabilité et la pérennisation de l’école. Sans cela, il est impossible de savoir si vous décrocherez le nombre de parents nécessaires pour l’ouverture de votre classe.

L’étude de marché comprend : le lieu, la méthode éducative, le tarif de l’école au minima.

 
Budget comptable

Rédiger un plan d’action afin de budgétiser votre affaire. Cela permet de vérifier la viabilité de votre projet.

 
Formation

Il est important d’être formé, mais surtout bien formé ! Vous pouvez faire appel à l’association Montessori Internationale (AMI/AMF) mais vous pouvez aussi faire appel aux autres organismes (pensez à vérifier  la qualité de leurs formations; l’obtention du label Qualiopi est un plus).

Article : Comment se faire financer une formation Montessori ?

 
Une équipe

Pas d’école sans une équipe ! Il est important de constituer un noyau solide. L’aventure est longue et coûteuse, pas de place à l’instabilité.

 
Projet pédagogique

Pas d’école sans projet pédagogique. Le projet pédagogique constitue le socle éducatif de l’école.

Le projet pédagogique permet de mettre en avant les objectifs de l’école. C’est toute l’image de l’école. Ce projet pédagogique sera accompagné par l’équipe pédagogique, mais aussi par es intervenants et les parents.

 
Le local

Trouver un local n’est pas chose facile. D’autant plus avec les normes ERP à respecter. Il est donc important de connaître ces normes avant toute visites. Cela évitera les visites inutiles. Il est important de budgétiser les travaux par un professionnel s’il y en a. Les coûts peuvent grimper très vite.

 
Les conditions nécessaires pour ouvrir une école hors-contrat

 

  • Ne pas avoir été l’objet de certaines condamnations et/ou interdictions
  • Être français ou ressortissant  d’un Etat membre de l’Union européenne
  • Avoir 21 ans
  • Avoir exercé pendant 5 ans au moins des fonctions de direction, d’enseignement ou de surveillance dans un établissement d’enseignement public ou privé.
  • Diplôme ou titre français de niveau BAC + 2 minimum (niveau III du répertoire national des certifications professionnelles).
 
Le dossier de déclaration d’ouverture

 

Régie par la loi Gatel, les établissements privés hors-contrats se doivent de respecter la procédure.

Il est obligatoire de transmettre le dossier de déclaration d’ouverture au rectorat de l’académie compétente.

Le dossier doit comporter :

  • La déclaration de souhait d’ouverture
  • Les statuts de la personne morale qui ouvre l’établissement
  • Le plan des locaux indiquant les mesures et les surfaces
  • Les modalités de financement. Les subventions, les dons et les emprunts dont disposera l’établissement pour les 3 premières années
  • Le dépôt du dossier ERP

S’il n’y a aucune opposition, l’établissement est automatiquement ouvert après un délai incompressible de 3 mois à partir de la date de notification de la complétude du dossier (article L.441-1 du code l’éducation).

Devenir éducateur dans une école indépendante : Il vous suffit de déposer votre CV et votre lettre de motivation.  Le bilinguisme est un véritable atout. Il faut impérativement être formé à la pédagogie de l’établissement. Les postes dans ces écoles sont généralement des temps-plein.

L’école est ouverte ; pensez à organiser vos portes-ouvertes !

Bonne chance dans votre projet d’école !

 

Article « Comment créer une école Montessori ? » écrit par Emilie BOUILLOT

Nous Contacter

2, impasse du turquet

47000 AGEN

contact@emiliebouillot.com

06 50 07 24 01